Bonnes résolutions 2012

Bon c’est parti. une fois que j’aurai écris ces quelques résolutions je serai obligée de m’y tenir, c’est d’ailleurs pour ça que je fais ce blog. Pour me rappeler mon engagement car il est trop facile de céder à cette société de consommation envahissante.

Alors faisons le point. Aujourd’hui je mange de la viande et pas toujours que des légumes de saison que j’achète en grande surface ou sur le marché. J’achète mes produits ménagers, mais pas trop un seul nettoyant multi-usages, produit à vitres, à bois, vaisselle, eau de javel, gel douche et shampooing.

Je ne me maquille pas, je ne mets pas de déo, ni de gel, laque. Je tri mes déchets mais pas de compost pour l’instant. Je me déplace en voiture pour aller travailler (50kms par jour). J’ai décidé il y a 15 jours de ne plus regarder la télé dans un but de détente (affalée sur le canap’ à comater) mais de choisir mes programmes et donc je ne l’allume plus qu’occasionnellement. Je fais la cuisine, n’achète pas de produits tout préparés. J’ai tendance à acheter impulsivement des objets que je n’utilise que quelques jours.

A partir de là, quelques résolutions simples à mettre en place m’intéressent:

- Ne plus manger de poisson, ni boeuf ou poulet d’élevage intensif, ni œufs de poule non élevées en plein air. Acheter œufs et poulet de ferme.

- N’acheter que des légumes de saison, si possible bio, et si possible locaux. Donc pas dans une grande surface, peut être directement aux producteurs, ferme, il faut que je trouve.

- Fabriquer mes yaourts, mon pain, mes produits d’entretien, mon savon, mon shampoing.

- Vendre, échanger, recycler mes objets superflus. Faire une brocante en juillet.

- Ne plus acheter d’objets neufs (sauf obligation). Et cela me pose un problème car pour une randonnée prévue fin juin il le faut un sac à dos, un drap de sac de couchage et des chaussettes de randonnée. Je vais essayer de trouver quelqu’un qui puisse me prêter un sac mais pour les chaussettes et le drap ça risque d’être compliqué. Quand je dis sauf obligation cela veut dire ce dont j’ai vraiment besoin pour vivre, ou pour mieux vivre, ce que je ne trouve pas d’occasion.

- M’inscrire à la bibliothèque et ne plus acheter de livres.

- Commencer un potager en septembre.

- Commencer un compost en juillet (achat nouvelle maison).

- Limiter l’utilisation de ma voiture, regrouper les achats pour limiter les transports. Si possible prendre les transports en commun.

- Adopter des gestes écolo dans la vie quotidienne: ne pas utiliser de gobelets, mouchoirs jetables, limiter l’utilisation de l’eau, de l’électricité; Bref, j’ai à développer mon éducation écolo.

A lire comme ça ça n’a pas l’air compliqué. On verra aux prochaines courses. On verra au premier bilan.

 

Laisser un commentaire